Le Screen Scrapping ou connexion HTML… Problème ou Solution?

Temps de lecture: 2 minutes

Le Screen Scrapping? ou connexion HTML…

Ok je fais une halte sur Screen scrapping.

Le screen scrapping consiste juste à faire « comme » une photo un peu figée des sites « partenaires » afin d’en tirer des informations et remplir un autre site avec celles ci.

En pratique c’est un logiciel qui va faire la photo à un instant T des extranets en matière de disponibilité et tarifs et va remplir avec les informations des autres extranets avec ces informations (rappelons que le logiciel ne parle pas notre langue. Donc si il voit une phrase incompréhensible, pour lui c’est pareil que si c’était une phrase normale. Aucun recul sur ce qu’il photographie.

Une erreur d’affichage et votre chambre se nomme « UCFAbiug15645 », au lieu de « Chambre lilas », lui il va noter chambre « UCFAbiug15645 » sur tout les sites, vers les plateformes de référencements. Donc c’est une multitude de répétitions de la même information, erreurs comprises, de sites en sites.

Et ça votre SEO il va pas aimer du tout (bientôt un article sur le SEO spécial hôtellerie, donc restez connecté ou penser à vous inscrire à la newsletter). Cela va plus loin, vous utilisez une connexion de ce type avec booking.com et les « photos » se font toutes les 5 minutes.

Il est 20h15 au moment de de la photo et il vous ne reste qu’une chambre familiale dans votre hotel. Votre application met à jour les extranets connectés soit dans votre cas précis expedia, votre site internet et air bnb. La prochaine « photo mise à jour » sera à 20h20. Et vous avez donc en stock en ligne 3 chambres familiales pour une réélle. A 20h16 vous recevez un réservation pour une chambre familiale de chez expedia qui en a une en stock et une de chez Booking.com. Et comble de la mal chance, un client est devant vous et vous etes en train de lui reserver cette chambre.

Et voilà un cas de surbooking manifeste. Mais cela est applicable aussi aux mises à jour tarifaires.

Par sa position de Leader, Dylog -Octorate pousse ses partenaires à se connecter en Xml et non Html pour vous garantir plus de sécurité et de fiabilité. c’est à dire que tous les partenaires sont en direct connectés et que quand un partenaire fait une modification tous les autres partenaires connectés et interfacés sont mise à jour instantanement.

Mais ok les informations où sont elles exactement? Comment se fait la mise à jour?

d’où proviennent elles et où vont elles? Qui gère l’envoie et le stockage?

screen sraping

Il faut s’arreter sur 2 points techniques : le pull et le push.

oui encore des mots anglais désolée.

Je vais essayer d’être claire.

Vous travaillez pour la majeure partie avec Booking.com et vous mettez vos types de chambre, tarifs et dispos sur leur Extranet. Le channel manager va aller remplir ces données pour vous ont dit que c’est du PUSH on pousse les données et on va les déposer.

Des sites comme Trivago ou Google hotelads n’ont pas d’extranet, il récupèrent les informations des différents partenaires avec lesquels ils travaillent: on parle alors de PULL ils vont vont tirer littérallement les informations des extranets partenaires.

Dans les 2 cas ces connexions sont en XML.(direct), les modifications des données en temps réel, puissant n’est-ce pas?

Partagez...

Annie-Claire Tronquoy

Hôtelière et restauratrice depuis 20 ans, vraie touche à tout, Annie Claire est une passionnée de son métier. De chef de cuisine à Directrice générale, elle a raccroché ses exploitations pour se lancer dans le conseil. Spécialisée en yield management, Trilingue, elle est aussi à l'aise sur une discussion HACCP que sur une étude de cas...

RSS